Glossaire éolien

A

 

Alternateur

L'alternateur est le générateur qui transforme un mouvement mécanique en courant électrique. Pour ce faire, l'alternateur dispose d'un axe qui entraîne en rotation la combinaison d'un rotor et d'un stator entre lesquels l'alternance de champs magnétiques génère de l'électricité.

Arbre lent : 

L'arbre lent de l'éolienne lie le moyeu du rotor au multiplicateur.

B

Base :

Souvent circulaire et en béton armé dans le cas des éoliennes terrestres, la base permet de maintenir la structure globale.

F

Frein mécanique

Le frein mécanique est placé sur le petit arbre rapide qui relie le multiplicateur et la génératrice. On l'utilise surtout en cas d'urgence, c'est-à-dire au cas où les freins au bout des pales ne fonctionneraient pas. Le frein mécanique est également utilisé lorsque l'éolienne est réparée ou maintenue.

M

Mât

Il permet d'élever l'hélice à une altitude adéquate, où la vitesse du vent et plus élevée et ne rencontre pas autant d'obstacles qu'au niveau du sol.

Moyeu

Le moyeu, encore appelé “nez”, est en général une pièce d'acier moulée. Il supporte les pales du rotor et il est pourvu d'un système de régulation qui permet la modification du pas des pales (“Pitch”)

Multiplicateur

Il fait tourner l'arbre rapide à une vitesse 75 fois supérieure à celle de l'arbre lent, par un système équivalent à celui des engrenages. 
Le multiplicateur est un convertisseur de puissance : il multiplie la vitesse d'entrée pour atteindre la vitesse de sortie exigée par la génératrice.

N

Nacelle :

Structure soutenue par le mât abritant les différents éléments mécaniques. On distingue les éoliennes à entraînement direct de celles équipées de train d’engrenages(multiplicateur/réducteur) selon le type d’alternateur utilisé. Les alternateurs classiques requièrent une adaptation de la vitesse de rotation par rapport au mouvement initial du rotor.

P

Pale

Une pale d'hélice est une surface portante en rotation autour d'un axe. C'est un dispositif aérodynamique ou hydrodynamique destiné à transformer l'énergie de déplacement du fluide en énergie motrice.

R

Rotor :  

Partie rotative de l’éolienne placée en hauteur afin de capter des vents forts et réguliers. Il est composé de pales (en général 3) en matériau composite qui sont mises en mouvement par l’énergie cinétique du vent. Reliées par un moyeu, ces dernières peuvent en moyenne mesurer chacune 25 à 60 m de long et tourner à une vitesse de 5 à 25 tours par minute.

 

S

Système d'orientation :

Le système d'orientation utilise des moteurs électriques pour pivoter la nacelle de sorte que les hélices soient situées face au vent. Le dispositif d'orientation est contrôlée par un automate qui enregistre la direction du vent grâce aux signaux émis par une girouette.

T

Transformateur

Situé à l'intérieur du mât, il élève la tension du courant électrique produit par l'alternateur pour qu'il puisse être plus facilement transporté dans les lignes à moyenne tension du réseau. 

Tour :

Elle est composée du mât, du système de commande électrique et du transformateur. Généralement de forme conique, le mât supporte la nacelle. Il mesure entre 50 et 130 m de haut et a un diamètre à son pied compris entre 4 et 7 m. Une ouverture en bas du mât permet d’accéder aux différents équipements de l’éolienne parmi lesquels le transformateur(3) qui permet d’augmenter la tension de l’électricité produite afin de l’injecter sur le réseau.